Immobilier

Les 2 erreurs fatales des investisseurs immobiliers

Cher lecteur,

Investir dans l’immobilier, tout le monde croit savoir ce que c’est :

– Acheter un bien
– Le louer
– Se servir des loyers pour rembourser la banque.Si c’était cela la méthode, tout le monde serait riche.

En réalité, les gens ne comprennent PAS le principe DE BASE de l’investissement qui mène au succès.

Erreur 1 : Penser qu’il est normal de « mettre de sa poche »

Exemple : Paul achète son premier appartement pour lequel il doit rembourser 600 euros par mois pendant 20 ans et qu’il va louer 500 euros par mois.

Paul explique à ses amis : « c’est bien, je ne rajoute que 100 euros, c’est comme une épargne forcée ».

Oui, mais dans « épargne forcée » il y a… « forcée ».

En réalité, loin de conquérir sa liberté, Paul vient de s’ajouter une dépense supplémentaire chaque mois. Or, il n’aura peut-être pas toujours ni les moyens ni l’envie d’y faire face.

Il a de plus fortement augmenté son endettement. Dans ces conditions il ne sera pas possible de faire un autre investissement. Encore moins un troisième. Paul est bloqué !

Et ce n’est pas tout. Il a aussi négligé l’erreur numéro 2.

Erreur 2 : Ne prendre en compte que les loyers

Si nous reprenons le cas de Paul, il devra payer la taxe foncière.
Il devra aussi assurer son bien (assurance propriétaire non occupant).
Et il devra ponctuellement faire des travaux, petits ou gros.

Il paiera donc bien plus que 100 euros par mois.

Ce que Paul doit faire pour avancer vers la liberté et l’indépendance financière

Il doit faire en sorte que le loyer soit bien supérieur aux mensualités de crédit.

Pour une mensualité de 600 euros à rembourser à la banque, le loyer perçu par Paul doit-être de 900 euros au minimum !
C’est primordial.
– Loin de l’enchaîner, ce type d’investissement le rend plus riche
– Il permet de ne pas supprimer sa capacité d’endettement et donc de pouvoir faire rapidement d’autres opérations
– Paul avancera à grands pas vers l’indépendance financière« Ce n’est pas possible »

Si ! C’est possible. Je n’ai d’ailleurs fait que cela.
La vérité est que ce n’est pas aussi « facile » que d’acheter le premier bien immobilier venu.

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant

33
Poster un Commentaire

avatar
16 Fils de commentaires
17 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
19 Auteurs du commentaire
dorothéeL'équipeJean-Luc DUGASL'équipeRamissa Auteurs de commentaires récents
  Subscribe  
Me notifier des
dorothée
Invité
dorothée

Merci ! Mais que je suis bête de ne pas l’avoir compris avant ! La faute à tous ceux qui ont investi autour de moi et qui ont fait l’erreur numéro 2 !

Jean-Luc DUGAS
Invité
Jean-Luc DUGAS

Merci d’abord à Guillaume et à toute l’équipe ! J’ai 58 ans et novice dans l’immobilier…Je me régale de vos publications et de leur qualité. Je possède une ancienne grange avec beau terrain dans un village rural, avec un CU positif. D’après vous, vaut-il mieux la vendre (estimée actuellement à environ 60000 €) ou emprunter pour la rénover ? cordialement, J-Luc

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Jean-Luc,

Merci beaucoup pour votre confiance !

Nous vous comprenons, il n’est pas toujours évident de trancher entre les deux options.

Ce que nous pouvons vous conseiller, c’est de bien évaluer les rentabilités dans chacun des cas :
– si vous empruntez pour la rénover et que vous la mettez en location, combien vous rapportera-t-elle
– si vous la vendez et que vous pouvez réinvestir dans un autre bien, combien vous rapportera-t-il

Bonne chance et à bientôt !

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Ramissa
Invité
Ramissa

Bonjour,

J’ai 60 ans et j’ai économisé toute ma vie sans connaître les secrets de la liberté financière. Maintenant, je réalise à quel point je me suis faite avoir et à quel point les économies se dévaluent et ne nous permettent pas de nous enrichir. Ma question, étant donné que la banque ne prête qu’aux jeunes, peut il être encore rentable d’acheter “cash” à mon âge ? (Au moins mon argent travaillera plutôt que de dormir à la banque)

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Ramissa, Il est vrai qu’à partir de 60 ans, il peut devenir plus difficile d’emprunter auprès des banques. Toutefois, si vous possédez déjà des biens, la banque pourra prendre une hypothèque en contrepartie. Vous avez l’air de disposer d’un certain montant d’épargne. Cela va vous permettre de négocier avec les banques pour lever des fonds. Nous vous conseillons de d’abord aller voir des banques car il est toujours intéressant d’emprunter pour bénéficier de l’effet de levier. Si vous ne parveniez pas à emprunter auprès d’une banque, vous avez tout à fait raison, votre argent vous rapportera plus investi dans… Read more »

Léon
Invité
Léon

oups !!! j’ai oublié le petit mot magique …Merci pour les réponses que vous allez m’apporter

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Léon, Merci beaucoup pour votre confiance. Nous comprenons votre situation. Il est vrai que les investissements type Pinel sont souvent moins rentables et comportent un certain nombre de contraintes. Oui, rassurez-vous, il y a des solutions que vous pouvez mettre en place. En plus, à 50 ans, tout est encore possible. Les banques n’auront pas de mal à accepter de vous prêter. Il vous suffira de trouver un investissement particulièrement rentable, qui vous génère beaucoup de cash-flow (avec des loyers largement supérieurs à vos charges). Pour retrouver toutes les techniques d’investisseurs experts, nous vous invitons à découvrir la présentation… Read more »

Léon
Invité
Léon

bonjour , après avoir étudié la loi Pinel qui comme je l’ai lu plus haut me met dans une situation peu confortable en terme de charge et de rentabilité et surtout m’oblige a garder le même salaire pendant au moins 9 ou 12 ans sans vraiment savoir de quoi sera fait demain , je me demande quelle stratégie adopter . En effet je suis proche de mes 50 ans et je me réveille un peu tard pour préparer ma retraite . Il doit bien y avoir des solutions mais je ne peux pas me tromper , que me conseilleriez-vous ?… Read more »

Ramanan
Invité
Ramanan

Bonjour,
Nous envisageons avec mon mari et moi de construire un immeuble de 5 appartement dans un milieu rural.
Nous voulons en vendre 4 et garder le 5 eme pour nous et répéter l’opération.
quels conseils pourrait-je espérer en devenant membre de votre club? (nous avons de l’argent, que nous ne voulons pas mettre en apport).
Merci

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message.

En rejoignant le Club, vous pouvez espérer trouver des biens ultra-rentables grâce à nos dossiers et nos cas pratiques chaque mois.

De plus, en tant que membre du Club, vous disposerez d’une adresse email spéciale sur laquelle vous pourrez nous poser toutes vos questions immobilières.

En tout cas, votre stratégie correspond parfaitement à la nôtre : limiter votre apport au maximum. Et nous vous expliquerons comment faire.

Pour redécouvrir la présentation du Club, vous pouvez cliquer ici.

Merci pour votre confiance.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

georges
Invité
georges

Bonjour , comment faire pour vendre un appartement ? Et puis , malgré la tartufferie du droit à l’ oubli, de pouvoir obtenir des préts bancaires ,j ‘ai eu un cancer . Merci ,Georges.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Georges,

Merci pour votre message.

Pour vendre votre appartement, vous pouvez mettre une annonce sur les sites de petites annonces comme LeBonCoin ou PAP.
Vous pouvez également envisager de confier la vente à une agence immobilière.

Pour obtenir un prêt bancaire alors que vous avez été malade, il existe une convention nommée AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé).
Cette convention vous permet de pouvoir emprunter sans payer une fortune en assurance.

Merci encore pour votre confiance.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Conraf
Invité
Conraf

Bonjour,

Chef d’entreprise depuis 3 ans je me suis trouvé bloqué pour effectuer un emprunt locatif car ne m’etant versé que très peu de salaires ces 3 dernieres années. Pensez-vous qu’il existe des solutions pour les chef d’entreprises?

Bien cordialement

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci pour votre message.

Nous comprenons votre situation, de nombreuses banques sont très réticentes à octroyer des prêts si vos revenus ne sont pas stables.

Nous vous proposons régulièrement des solutions dans le Club des Investisseurs Immobiliers, dont la présentation est disponible en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Maryse
Invité
Maryse

Bonsoir Monsieur,j’ai 64 ans 2 immo acheté en défiscalisation, loués mais dont les traites encore pour une dizaines d’années sont plus élevées que les loyers. Que puis je espérer en rejoignant votre club ?
merci de me répondre

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Maryse,

Merci pour votre message.

En rejoignant le Club des Investisseurs Immobiliers, vous découvrirez comment vous construire rapidement un patrimoine ultra-rentable qui vous permettra de devenir indépendant financièrement.

Nous vous donnerons des techniques que peu d’investisseurs connaissent pour doper la rentabilité de vos biens, toutes les astuces pour être un investisseur qui cartonne.

De plus, vous disposerez d’un accès à une adresse email dédiée aux membres du Club pour nous poser toutes vos questions sur vos investissements immobiliers. Et nous vous répondrons de manière personnalisée.

Vous pouvez retrouver la présentation du Club en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Lefebvre
Invité
Lefebvre

Bonjour,merci pour toutes ces infos,c’est tout nouveau pour moi.
j’ai toutefois l’impression que tout ceci est intéressant pour une personne jeune,qu’est il possible pour une personne de mon âge,c’est-à-dire 55ans Et qui est très bien endetté et qui paye des impôts,y a t’il encore des bonnes affaires à faire?
Avez vous des exemples.
Cordialement
Dominique

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Dominique,

Merci beaucoup pour votre confiance.

Oui, à 55 ans, tout est encore possible.

C’est à partir de 60 ans que les banques sont moins disposées à prêter.

Mais avant cet âge, il n’y a, a priori, aucune limite.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Duhamel
Invité
Duhamel

Bonjour,

Votre logique parait infaillible mais vous n’abordez pas l’aspect des impots concernant les revenus issus des bénéfices des loyers. Qu’avez-vous à conseiller sur ce sujet ? Quelle proportion cela prend dur les bénéfices ? A quelle hauteur revient réellement les bénéfice ?
Merci d’avance pour votre réponse.
Mr Duhamel

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Monsieur Duhamel,

Nous ne parlons pas d’impôts sur les loyers car il existe une solution fiscale qui vous permet de n’en payer que très peu sur vos investissements.

Nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers pour en savoir laquelle en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Flavine
Invité
Flavine

La solution c est juste de faire des travaux ,point barre

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Flavine,

Merci pour votre message.

Cela peut en effet être une solution, mais ce n’est pas la seule !

Pour connaître toutes les astuces des investisseurs qui cartonnent et qui ne paient que très peu d’impôts, vous pouvez découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Catherine D
Invité
Catherine D

Bonjour …vous ne parlez pas des impôts sur le revenu…je m’interroge!!!

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Catherine,

Vous avez tout à fait raison, nous ne parlons pas d’impôts sur le revenu car il existe une solution pour ne pas en payer sur les loyers.

Nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers pour en savoir laquelle en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Mathilde
Invité
Mathilde

Bonjour Guillaume,

Comment prévoir le poids de la fiscalité sur chaque investissement effectué dans le calcul de la rentabilité ?

Merci d’avance.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Mathilde,

Merci pour votre confiance.

Pour prévoir le poids de la fiscalité et son incidence sur la rentabilité de votre investissement, vous devez choisir un régime fiscal.

Vous pourrez alors évaluer le montant des impôts et calculer votre rentabilité nette nette.

Nous vous proposons de découvrir notre Grand Calculateur Fiscal en cliquant ici.

Il vous permettra de comparer le poids des différents régimes fiscaux et de déterminer le meilleur régime fiscal pour vos investissements. Grâce à cet outil, vous obtiendrez tous les chiffres dont vous avez besoin simplement et rapidement.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Hansens
Invité
Hansens

Bonjour,
Merci de m’informer si vos règles sont valables aussi pour les citoyens belges..!
C’est une question importante, dans mon cas, vu que je vis en Belgique et que les lois n’y sont pas les mêmes qu’en France.
Comment faire pour ne pas faire d’erreurs de stratégie ?
Bien à vous,
L H

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message et votre confiance.

Le Club des Investisseurs Immobiliers est dédié uniquement à l’investissement en France.

Si vous souhaitez investir en Belgique, nos conseils ne seront pas tous transposables, en raison notamment des législations différentes, même si certains principes sont assez universels.

Toutefois, vous pouvez éventuellement penser à investir en France. Il existe de nombreuses personnes habitant dans votre pays qui le font.

Dans ce cas, le Club des Investisseurs Immobiliers pourrait tout à fait vous correspondre.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Julie
Invité
Julie

Comment fait on pour inverser la tendance si on a déjà acheté ? Merci

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Julie,

Merci pour votre confiance.

Rassurez-vous, il existe des solutions pour vous lancer dans l’investissement locatif, même si vous avez déjà acheté votre résidence principale.

Les banques pourront accepter de vous suivre si vous trouvez un bien ultra-rentable, dont les loyers sont largement supérieurs aux mensualités de votre crédit.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

SEBASTIEN THOMAS
Invité
SEBASTIEN THOMAS

Bonjour. C’est l’expérience que j’ai eu en achetant mon De Robien. Belle économie d’impôt mais pas prise en compte dans le taux d’endettement. J’ai donc attendu un peu, constituer une petite Epargne et avoir des relèvés de compte clean pendant trois mois. Une banque conciliante sur le taux d’endettement et ça repart. Mais attention aux loyers impayés, cela peut vite vous mettre en galère. Constitué vous également une réserve d’au moins 9 à 12 mois de loyers pour assurer vos arrières. Sinon croisé les doigts pour ne pas avoir de mauvais payeurs ou de logements vacants.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Sébastien,

Merci pour votre message et votre témoignage.

Vous avez tout à fait raison en ce qui concerne le matelas de sécurité à se constituer pour parer aux imprévus.

Pour les loyers impayés, il est possible de facilement souscrire une assurance qui vous prémunit de ce risque.

Et afin que votre logement ne soit que très peu vacant, il faut faire en sorte, grâce à quelques astuces, que votre bien soit très attractif. Ainsi, il trouvera toujours preneur !

Bonne chance pour vos prochains investissements !

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Valérie Plassard
Invité
Valérie Plassard

Super merci pour les informations précieuses.