Immobilier

Les 2 erreurs fatales des investisseurs immobiliers

Cher lecteur,

Investir dans l’immobilier, tout le monde croit savoir ce que c’est :

– Acheter un bien
– Le louer
– Se servir des loyers pour rembourser la banque.Si c’était cela la méthode, tout le monde serait riche.

En réalité, les gens ne comprennent PAS le principe DE BASE de l’investissement qui mène au succès.

Erreur 1 : Penser qu’il est normal de « mettre de sa poche »

Exemple : Paul achète son premier appartement pour lequel il doit rembourser 600 euros par mois pendant 20 ans et qu’il va louer 500 euros par mois.

Paul explique à ses amis : « c’est bien, je ne rajoute que 100 euros, c’est comme une épargne forcée ».

Oui, mais dans « épargne forcée » il y a… « forcée ».

En réalité, loin de conquérir sa liberté, Paul vient de s’ajouter une dépense supplémentaire chaque mois. Or, il n’aura peut-être pas toujours ni les moyens ni l’envie d’y faire face.

Il a de plus fortement augmenté son endettement. Dans ces conditions il ne sera pas possible de faire un autre investissement. Encore moins un troisième. Paul est bloqué !

Et ce n’est pas tout. Il a aussi négligé l’erreur numéro 2.

Erreur 2 : Ne prendre en compte que les loyers

Si nous reprenons le cas de Paul, il devra payer la taxe foncière.
Il devra aussi assurer son bien (assurance propriétaire non occupant).
Et il devra ponctuellement faire des travaux, petits ou gros.

Il paiera donc bien plus que 100 euros par mois.

Ce que Paul doit faire pour avancer vers la liberté et l’indépendance financière

Il doit faire en sorte que le loyer soit bien supérieur aux mensualités de crédit.

Pour une mensualité de 600 euros à rembourser à la banque, le loyer perçu par Paul doit-être de 900 euros au minimum !
C’est primordial.
– Loin de l’enchaîner, ce type d’investissement le rend plus riche
– Il permet de ne pas supprimer sa capacité d’endettement et donc de pouvoir faire rapidement d’autres opérations
– Paul avancera à grands pas vers l’indépendance financière« Ce n’est pas possible »

Si ! C’est possible. Je n’ai d’ailleurs fait que cela.
La vérité est que ce n’est pas aussi « facile » que d’acheter le premier bien immobilier venu.

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Les 2 erreurs fatales des investisseurs immobiliers"

Me notifier des
avatar
wpDiscuz