Immobilier

Comment convaincre son conjoint réticent d’investir dans l’immobilier

Pas le temps de lire ?

Sachez que vous pouvez retrouver le contenu de cette lettre en vidéo sur notre chaine Youtube !


Cher lecteur,

 

Il est très courant dans un couple qu’une des deux personnes souhaite investir dans l’immobilier, mais que l’autre trouve cela trop risqué.

Dans ce cas, le conjoint ne souhaitant pas investir peut mettre deux types de pression :

1 – une pression psychologique (« Je refuse que tu fasses cela »).

2 – une pression légale (si vous êtes mariés sans contrat de mariage de séparation de biens, vous ne pouvez pas signer un prêt immobilier sans l’accord de votre conjoint. En effet, il est légalement responsable de vos dettes… même si vous êtes seul à acheter le bien. La banque réclamera donc sa signature aussi).

 

Ce qu’il faut comprendre

Avant tout, il faut comprendre que votre conjoint veut souvent votre bien. Il ne souhaite pas vous voir investir dans l’immobilier car il a PEUR. Il a peur pour vous, pour la famille et son équilibre financier.

La peur est un sentiment naturel. Nous n’avons pas tous la même acceptation du risque. Certaines personnes ont peur très vite, d’autres jamais.

A mon sens, la seule solution consiste à supprimer cette peur, notamment en créant de la confiance.

 

Montrer un exemple extérieur

On peut commencer par montrer un exemple extérieur, de préférence pas trop éloigné.

« Tu te souviens de Marc, mon collègue de travail ? Il a acheté un appartement et il le loue. Il est super content. Il a pris une assurance loyers impayés, donc il n’y a pas de risque en cas de défaillance du locataire. Le loyer couvre toutes les dépenses, même le crédit. C’est bon pour son avenir. Dans 20 ans l’appartement sera entièrement payé et ce sera un beau complément de retraite.

Ca ne lui prend pas de temps, il fait tout gérer par une agence.

Et s’il vient à lui arriver quelque chose, l’assurance décès emprunteur remboursera la banque. Sa femme et ses enfants auront donc l’appartement entièrement payé. C’est mieux qu’une assurance vie ! »

 

Faire une toute petite opération, « pour voir »

En toutes choses, les débuts sont difficiles. Mais il faut commencer.

Faites un tout petit investissement. Par exemple une simple place de parking. Montrez simplement à votre conjoint que si c’est bien fait, ça fonctionne.

Montrez lui que chaque mois, le loyer arrive sur le compte bancaire, par virement automatique. Que surtout sur une place de parking, il n’y a pas de soucis. Laissez l’idée faire son chemin.

Un jour dites « comme mon premier parking se passe bien, j’en achèterais bien un deuxième ».

Et puis inscrivez-vous au Club des Investisseurs Immobiliers et montrez lui nos publications, il verra comment nous investissons dans l’immobilier en minimisant les risques.

 

Ne vous embarquez pas dans un gros projet, type immeuble de rapport avec beaucoup de travaux, si votre conjoint ne vous soutient pas.

Respectez sa peur, et plutôt que de le brusquer, rassurez-le. N’oubliez pas, souvent, il s’inquiète simplement pour vous.

 

Guillaume

Objectif Libre et Indépendant

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des