Dev Perso

Ces londoniens vivent 25 ans de plus que les autres

Londonien vieux (1)
Ces londoniens vivent 25 ans de plus que les autres
5 (100%) 1 vote

Chère lectrice, cher lecteur,

A Londres, un certain groupe d’individus (vous devez deviner lequel) vit en moyenne 25 ans de plus qu’un autre groupe bien déterminé.

Un quart de siècle de plus !

C’est énorme.

Si on vous disait que votre voisin allait vivre 25 ans de plus que vous, vous auriez des raisons d’être envieux ! Moi, je le serais !

Aux Etats-Unis, entre ces deux groupes, la différence n’est pas de 25 ans mais de 14 ans (quand même) !

Selon vous, quels sont ces deux groupes ?

Voici la réponse :

Un des deux groupes correspond au 1 % les plus riches. L’autre au 1 % les plus pauvres.

Je ne vous dis pas lequel vit 25 ans et 14 ans de plus que l’autre, vous l’avez bien sûr deviné !

Plus proche de nous, en France, les plus « pauvres » ont beaucoup plus de cancers que les plus « riches ». Cela concerne tous les types de cancers. Et cela reste vrai alors même que les plus riches vivent plus longtemps et qu’ils ont donc plus le temps d’attraper un cancer.
Et que les soins sont gratuits (sécurité sociale).

Que penser de tout cela ?

Que c’est triste, certes.

Qu’il y a différents facteurs qui expliquent cela. Certes.

Mais voici mon avis, qui n’engage que moi.

J’ai toujours été impressionné par la sérénité se lisant sur le visage des personnes aisées.

Elles paraissent souvent détendues. A l’aise.

Nous vivons tous les mêmes coups durs. Décès de proches. Chagrins d’amour. Blessures d’ego…

Mais dans un monde où tout est payant, les problèmes d’argent ne laissent jamais en paix. Le manque d’argent est une aiguille dans le pied, qui fait mal à chaque pas.

Dans les détails les plus bêtes !

Imaginons une famille partant en vacances à la plage.

Le petit dernier a oublié son maillot de bain.

Pas de problème dans la famille riche. Tout le monde reste serein. On en achètera un à la plage.

En revanche, dans la famille au budget tendu, c’est un problème. Partir était déjà un luxe. Une nouvelle dépense n’était pas prévue, et cela grève le budget. Par conséquent, on hésite à faire demi-tour, on enguirlande le gamin qui forcément se met à pleurer dans la voiture, cela génère du stress pour tout le monde. Puis, arrivé à destination, on perd 45 minutes à chercher le maillot le moins cher tandis que l’autre famille profite déjà des vagues.

C’est un exemple anecdotique. Oui, mais c’est la même chose dix fois par jour. Tous les jours.

Partager la salle de bain le matin génère du stress, habiter loin de son lieu de travail génère du stress, vivre dans un logement petit génère du stress, devoir faire les courses dans un supermarché bondé le samedi après-midi génère du stress.

Et les « riches » ne font pas tout cela.

Voilà pourquoi, notamment, à mon avis, les personnes aisées ont moins de cancers et vivent plus longtemps que les personnes en difficulté financière. Car l’argent achète une certaine sérénité, forcément excellente pour la santé. On n’a pas peur de se faire virer. On n’a pas peur de l’imprévu. On connaît des joies et des peines, comme tout le monde, mais mille aspects du quotidien sont facilités. La vie est plus sereine.

Alors que faire ?

Essayer, autant que possible, de rester serein quoi qu’il arrive. Cette sérénité est incroyablement bénéfique et peut vous faire vivre des années de plus, vous éviter des cancers…

Et ensuite, se procurer les moyens d’être toujours serein. De pouvoir s’offrir une vie sans stress inutile.

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant 

Sources :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des