Débuter dans l'immobilier Immobilier

SCI : L’arme parfaite pour préparer son avenir

Société Civile Immobilière

Vous avez déjà certainement entendu parler de la SCI (Société Civile Immobilière), un outil que beaucoup d’investisseurs utilisent pour investir massivement dans l’immobilier. Mais, comme beaucoup de gens, vous vous dites que c’est trop compliqué, et que jamais vous ne pourrez utiliser ce genre de technique ?

C’est faux !

Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi et comment utiliser la SCI pour investir dans votre futur empire immobilier en moins de 5 minutes.

 

La SCI : l’outil des riches ?

La SCI est un outil très efficace pour investir dans l’immobilier.

Beaucoup de millionnaires possèdent une SCI.

Cet outil est tellement puissant et utile qu’il en devient indispensable pour tout investisseur qui souhaite agir sur le long terme.

Il permet d’investir plus rapidement, et de payer le moins d’impôts possible.

 

Quel régime fiscal choisir pour votre Société Civile Immobilière – SCI ?

Vous pouvez choisir soit l’IR (Impôts sur le revenu), soit l’IS (Impôts sur les sociétés).

Nous vous suggérons fortement de choisir le régime à l’IS, il est particulièrement intéressant et rentable surtout quand on souhaite bâtir un empire immobilier. Si vous souhaitez être accompagné dans l’ouverture de votre société vous pouvez vous orienter vers des experts comme Legalstart. 

Pour 129 €, ils se chargent de créer votre SCI et d’en rédiger les statuts.

Les lecteurs d’Objectif Libre et Indépendant bénéficient d’une réduction de 10 % sur le site. Pour en bénéficier, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessus et d’entrer le code promotionnel “OLI2019” lors de votre commande

Aussi, si votre SCI fait moins de 38 120 euros de bénéfice, vous serez imposé à hauteur de 15%, si vous dépassez les 38 120 €, vous serez imposé à 33%. Pour éviter cela, il peut être intéressant de créer plusieurs petites SCI. 

Lire aussi : Pourquoi et comment créer une SCI

 

L’amortissement fiscal de votre bien

En choisissant le régime fiscal à l’IS, vous aurez la possibilité d’amortir votre bien et donc de vraiment réduire le bénéfice imposable sur votre SCI.

Exemple : Un immeuble vaut 100 000 euros. On estime la durée de vie de l’immeuble à 20 ans. L’amortissement fiscal sera de 5 000€ par an (100 000 /20).

 

Les 5 000 euros viendront en déduction des produits générés par la SCI (les loyers que vous percevez).

La conclusion est qu’au final, avec une SCI à l’IS, vous ne payez tout simplement aucun impôt au début.

 

Investissement en chaine

Quand vous optez pour le régime fiscal de l’IS, vous pouvez décider de ne pas verser de dividende aux actionnaires, et de garder l’argent dans la SCI.

Ce qui fait que vous ne subirez pas d’impôts sur cet argent.

Ce qui est parfait si vous voulez faire de l’investissement en chaine !

Le vrai secret des millionnaires de l’immobilier se trouve dans cette technique.

RECEVEZ VOTRE DOSSIER OFFERT

SCI :
L’arme secrète des millionnaires

 

Politique de confidentialité

SCI : pour investir sur le long terme

Si vous optez pour une SCI, ne l’utilisez pas pour faire de l’achat et revente de bien. Vous risqueriez de vous voir imposer un nouveau régime fiscal qui serait beaucoup moins intéressant pour vous. Il faudra alors vous intéresser à une stratégie de marchands de biens immobiliers avec différents type d’imposition, encadrement, statut juridique, etc. Qui fera l’objet d’un prochain article.

 

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des