Cher lecteur,

Amancio Ortega, le fondateur de Zara et homme le plus riche d’Europe (2ème fortune mondiale en 2016) a ouvert son premier magasin en 1975.

Il avait 39 ans.

Problème : aujourd’hui, beaucoup de personnes se sentent découragées.

En effet, les médias ne nous parlent que d’entrepreneurs de la Silicon Valley qui deviennent milliardaires avant d’avoir 25 ans.

On nous donne l’impression qu’à 40 ou 50 ans, on a laissé passer sa chance. Si on n’a pas réussi à 40 ans c’est qu’on ne réussira jamais.
C’est faux.

Les millionnaires de 25 ans ne représentent rien.

Ils sont une infime minorité.

Et bien souvent, l’argent qui leur permet de développer leurs start-up vient d’investisseurs bien plus âgés.

Beaucoup d’entrepreneurs et d’investisseurs n’ont réellement décollés qu’après 50 ans.

Là encore, les médias créent une vision biaisée de la réalité en confondant la règle et l’exception.

Mais il faut les comprendre. Il est plus « spectaculaire » de parler d’un jeune qui devient milliardaire à 25 ans que d’une personne qui fait exactement la même chose à 50.

La vérité est toutefois que l’immense majorité des jeunes de 25 ans tente simplement de trouver un premier travail avec un revenu correct.

Simplement quelques milliers d’euros par mois en automatique

Vous ne souhaitez probablement pas devenir aussi riche que le fondateur de Zara. Très concrètement, ça ne sert pas à grand-chose.

Une étude de 2010 de la National Academy of Sciences montre même qu’à partir de 4.900 euros par mois de revenu mensuel, le bonheur n’augmente plus.

Donc, si Amancio Ortega est devenu multi-milliardaire en démarrant à 39 ans, vous pouvez bien acquérir votre liberté financière, à votre petite échelle, même si vous avez 50 ans !

Il n’est jamais trop tard pour investir et réussir.

Mais il faut commencer.

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant

4 réponses
  1. sandra compain
    sandra compain dit :

    je suis dans ce cas. je vais avoir 50 ans et je me rends compte que je n’ai pas de biens à moi et que je ne laisserai rien à mes enfants; je loue une maison et j’ai l’impression que je suis vouée à ça tout le reste de ma vie; comment investir dans un bien locatif alors que vous avez un loyer et un crédit auto ? moi je reste septique qu’on puisse faire « fortune » à 50 ans !!!

    Répondre
    • Déborah Jahn
      Déborah Jahn dit :

      Bonjour Sandra,

      Rassurez-vous, il n’est pas trop tard pour investir !

      Vous avez au moins une dizaine d’années pour vous bâtir un patrimoine immobilier rentable.

      Pourquoi une dizaine d’années ? Car après 60 ans, il est un peu plus compliqué d’emprunter avec de bonnes conditions.

      Donc, ne perdez plus une minute !

      Voici dans les grandes lignes, les étapes que vous pouvez suivre pour vous lancer :

      – Aller voir plusieurs banques pour avoir une idée de la somme que vous pouvez emprunter ;
      – Chercher des biens immobiliers dans cette capacité (voire un peu au-dessus, n’oubliez pas que vous pouvez négocier le prix d’achat !) ;
      – Retourner voir les banques pour obtenir un prêt immobilier et vous lancer.

      Bien à vous,

      L’équipe Objectif Libre et Indépendant

      Répondre
  2. Gwénolé Gueguen
    Gwénolé Gueguen dit :

    Et à quel âge, faut t’il s’abstenir ? Surtout avec des problèmes de santé qui plombent énormément la rentabilité.
    Mon dernier investissement m’aurait coûté en assurance le quart de la mensualité. J’ai préféré trouver une autre solution en mettant un bien en caution.
    Pouvez vous me répondre sur ce sujet.

    Répondre
    • Déborah Jahn
      Déborah Jahn dit :

      Bonjour Gwénolé,

      Merci beaucoup pour votre message.

      À partir de 60 ans, il est souvent plus compliqué d’emprunter.

      Ce ne sont pas vraiment les banques qui sont à l’origine de ce problème mais plutôt les assurances.

      Selon votre état de santé, certaines assurances ne voudront pas vous couvrir ou elles vous feront payer des prix très élevés.

      Néanmoins, si vous êtes propriétaire, la banque peut facilement accepter de vous prêter sur 10 ou 15 ans en prenant une hypothèque sur votre résidence principale.

      D’autant plus si vous pouvez mettre de l’apport car cela permettra de raccourcir la durée du prêt.

      Bien à vous.

      L’équipe Objectif Libre et Indépendant

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *