Erreurs fréquentes à éviter Immobilier

LE piège dans lequel ils tombent tous

le-piege-dans-lequel-ils-tombent-tous

Chère lectrice, cher lecteur,

Une bonne affaire n’est pas une affaire dont personne ne veut !

Je m’explique.

Vous avez compris qu’investir dans l’immobilier est un excellent moyen de s’enrichir.

Vous avez compris que le mieux est de réaliser un investissement qui s’autofinance (le loyer paie le crédit ET les différentes taxes et charges).

Ou, encore mieux, de réaliser un investissement qui dégage un bénéfice mensuel (le loyer paie tout, et, en plus, il reste de l’argent).

Alors logiquement, vous vous mettez à chercher des biens à vendre.

STOOOOP !!!

Là, il y a un GROS piège.

Ne pas jouer la facilité

Sur les sites de petites annonces, vous allez trouver des biens rentables. Des biens qui s’autofinancent ET qui dégagent un bénéfice mensuel.

Mais posez-vous la question suivante :

Est-ce une bonne affaire, ou est-ce un bien dont personne ne veut ?

Et si personne n’en veut, pourquoi ?

  • Parce qu’il y a un faux problème que je peux résoudre ?
  • Ou parce qu’il y a un vrai problème ?

La réponse est souvent la même :

Ce bien n’est PAS une bonne affaire, car il y a un gros problème. C’est un bien dont personne ne veut. Et donc le vendeur baisse son prix.

Exemples : un bien situé dans un endroit sans demande locative (vous ne parviendrez pas à louer). Ou un bien situé dans une zone dans laquelle il n’y a pas de locataires solvables. Ou un bien situé dans une copropriété à problèmes…

La liste est longue.

Qu’est-ce qu’une VRAIE bonne affaire ?

Ce que je souhaite vous dire, c’est que le plus souvent, une bonne affaire ça ne se trouve pas comme ça, toute faite. Une bonne affaire, ça se crée !

Et ça se crée en faisant quelque chose.

Souvent quelque chose que les autres ne veulent pas faire (une rénovation) ou ne pensent pas à faire

Par exemple :

  • Transformer un bien (aménager les combles pour faire un duplex, ou diviser un appartement en plusieurs appartements)
  • Transformer un bien « normal » en colocation.
  • Transformer un bien « normal » en location courte durée
  • Transformer un studio en 2 pièces
  • Transformer une location nue en location meublée
  • Dans certains cas, donner une sécurité au vendeur (en achetant cash ou sans condition suspensive d’obtention de crédit. Ainsi le vendeur est sûr de ne pas se retrouver dans deux ou trois mois avec son bien de nouveau sur les bras).
  • Et dans tous les cas… négocier !

En gros, ce n’est pas la bonne affaire qui se présente toute seule. C’est vous qui transformez une affaire en bonne affaire.

N’achetez pas un bien dont personne ne veut. Ou alors, faites le si vous savez comment transformer ses faiblesses en atouts !

Guillaume

Objectif Libre et Indépendant

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Darghouth
Darghouth
6 juin 2019 20 h 34 min

Bonsoir,

Je suis entrain de financer une colocation et mon conseiller me propose un prêt gigogne pourriez-vous m’en dire plus sur ce type de prêt ?
Cordialement

OLI Investissements
Admin
OLI Investissements
13 juin 2019 18 h 28 min
Reply to  Darghouth

Bonjour Maxime,

Merci beaucoup pour votre message.

A notre connaissance, cette technique permet d’associer des prêts de durées différentes afin de baisser le coût global du financement.

Nous ne pouvons malheureusement pas vous en dire plus.

N’hésitez pas à en discuter avec votre conseiller pour bien en comprendre les ficelles.

Bien à vous.

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Guide complet : Investir dans l’immobilier étapes par étapes

Ce guide explique toutes les bases à connaître pour se lancer en immobilier. Vous y apprendrez notamment à trouver un bien rentable, à convaincre la banque de vous financer, comment trouver un locataire et gérer son bien, etc.