Mindset

Comment nos pensées MODIFIENT notre cerveau

homme_cerveau
Comment nos pensées MODIFIENT notre cerveau
4.8 (96%) 5 votes

Chère lectrice, cher lecteur,

Dans un précédent article, je vous avais parlé de la théorie selon laquelle

« nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus ».

Je me permettais donc de vous conseiller de faire quelque chose qui m’a personnellement changé la vie : VIRER de votre vie toutes les personnes qui vous tirent vers le bas.

Couper définitivement tout contact.

Je parle des gens malhonnêtes, menteurs, irrespectueux, non fiables, intéressés, stupides, méchants, envieux, agressifs, jaloux, violents, vulgaires…


Ça peut paraitre difficile, mais ça ne l’est pas tant que ça.

Si vous l’avez déjà fait, vous le savez : c’est un IMMENSE pas en avant.

On se retrouve avec des gens honnêtes, francs, respectueux, fiables, sincères, intelligents, bienveillants, calmes, instruits…

Et c’est là que l’on passe vraiment à la vitesse supérieure. On va mieux, beaucoup mieux. Et on avance.


Toutefois, il reste un danger : nos pensées.

Je vais vous parler d’une expérience réalisée au début des années 1990.

Un premier groupe de personnes devait jouer un morceau de piano 2 heures par jour pendant 5 jours.

Un second groupe de personne devait IMAGINER jouer le morceau de piano, sur la même durée.

On mesurait l’activité cérébrale des deux groupes.

A la fin de l’expérience, le volume de la zone du cerveau concernée avait augmenté… dans les 2 groupes.

Dans les 2 groupes !

Cela signifie que nos pensées modifient notre cerveau.


Par conséquent, nous devons absolument soigner nos pensées.

Si vous vous surprenez à regarder votre objectif et avoir la pensée « je ne vais jamais y arriver », c’est très grave. Il faut immédiatement se reprendre.

« SI, je VAIS y arriver. Et voici comment je vais faire ».


De même, si une pensée négative traverse notre cerveau, elle est presque toujours due à une différence entre ce que nous voulons et ce que nous avons.

Exemples :

  • Nous voulons que cette personne s’intéresse à nous, mais elle s’intéresse à quelqu’un d’autre : Jalousie.
  • Nous voulons cette belle voiture, mais nous ne l’avons pas alors que le voisin, lui, l’a : Envie.
  • Nous voulons qu’une personne fasse quelque chose, mais elle ne le fait pas : Agressivité.
  • Nous voulions connaitre le succès, mais le plan a échoué : Amertume.

Alors qu’il suffit de changer sa façon de penser. Il suffit de chercher à COMBLER la différence entre ce que nous avons et ce que nous voulons !

Exemples :

  • Je veux l’intérêt de cette personne : que puis-je faire pour l’avoir ? (La jalousie a disparu).
  • Je veux cette belle voiture : que puis-je faire pour augmenter mes revenus ? (L’envie a disparu).
  • Je veux que cette personne fasse ceci ou cela : comment l’inciter à le faire ? (L’agressivité a disparu).
  • Je voulais connaitre le succès, mais le plan a échoué : comment faire pour que le prochain fonctionne ? (L’amertume a disparu).


Après avoir éliminé les mauvaises personnes de nos vies, éliminons aussi les mauvaises pensées !

Sinon, notre cerveau se modifiera en conséquence.

Il deviendra un cerveau orienté « problèmes » plutôt qu’un cerveau orienté « solutions ».

Et celui qui cherche les problèmes trouve les problèmes.

Personnellement, je préfère trouver les solutions.


Certains veulent investir dans l’immobilier et se disent :

« Mais la banque ne va pas me prêter. Et puis les locataires vont m’embêter. Et si je me fais arnaquer… »

Bref, ils ne font rien.

Ils sont trop orientés « problèmes ». Et ça arrive même à des gens très intelligents.

Ceux qui sont orientés « solutions » se disent :

« Comment faire pour que la banque me prête. Comment faire pour ne pas être embêté par les locataires. Comment faire pour ne pas me faire arnaquer… ».

Et ils agissent, trouvent des solutions.

Pour l’immobilier, toutes les solutions se trouvent dans Le Club des Investisseurs Immobiliers.

A très vite !

Guillaume

Objectif Libre et Indépendant

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Comment nos pensées MODIFIENT notre cerveau
4.8 (96%) 5 votes