Immobilier

Financièrement libre à 24 ans : l’exemple d’Arnaud

Cher lecteur,

Comme vous, Arnaud est lecteur d’Objectif Libre et Indépendant.

Il a 24 ans, habite en Rhône-Alpes, travaille dans la téléphonie et gagne 1.450 euros nets par mois.
Sans entrer dans les détails, son patron lui rend la vie impossible, et il a vite compris qu’il ne pourrait pas continuer ainsi longtemps.
Il souhaite au plus vite avoir assez de revenus alternatifs pour ne plus dépendre de quelqu’un et profiter pleinement de sa vie. Lorsqu’il m’a contacté, il avait en tête une stratégie d’investissement qu’il n’a heureusement pas eu le temps de mettre en place.
Il voulait acheter un bien avec un crédit très court (6 ou 7 ans) et le rembourser au plus vite en y mettant toute son épargne et chaque centime qu’il pouvait économiser.

Je lui ai expliqué qu’il ne devait surtout pas faire cela.

Ayant un peu peur de s’endetter pour un grand nombre d’années, je lui ai conseillé de se faire la main avec des garages.
Les garages présentent en effet les intérêts suivants :
– Pas (ou très peu) de travaux
– Pas de problèmes avec les locataires (ce ne sont pas du tout les mêmes règles que pour les appartements)
– Des sommes moins importantes donc des risques moins importants
C’est un moyen peu risqué de se familiariser avec l’investissement.

5 visites

Après quelques semaines de recherches et 5 visites, Arnaud a trouvé un bien qui paraissait intéressant :
En plein centre d’une ville de taille moyenne, un garage et trois (grandes) places de parking.
Les 4 emplacements sont occupés :
– Le garage est loué à un artisan qui y stocke son matériel
– La première place de parking est louée par une personne qui fait les marchés et qui gare sa longue camionnette
– La deuxième place de parking est louée par un habitant du quartier
– La troisième est occupée par un camping-car
L’intérêt des grandes places est qu’elles sont très recherchées car rares.
Le propriétaire actuel, propriétaire depuis toujours, souhaite s’en séparer car il va poursuivre sa retraite au Portugal.

Les chiffres !

Voici l’offre :
Prix de vente : 45.000 euros
Loyers :
garage : 125 euros / mois.
Places : 75 euros / mois chacune.
Taxe foncière : 420 euros / an.
La rentabilité nette est donc de ((125×12) + (75x3x12) – 420) / 45.000
Soit 8,4 %.
Bien, mais pas top. Il faut donc… négocier.

Pas un centime de sa poche

Après quelques discussions, Arnaud a fait une offre ferme à 30.000 euros.
Un peu juste pour le retraité, qui souhaite toutefois aider Arnaud à mettre le pied à l’étrier.
Vendre son bien à un jeune homme qu’il apprécie le rassure et lui fait plaisir. Il fait donc une contre-proposition à 32.500 euros.
C’est signé !
Arnaud a demandé à sa banque un financement intégral : le prix d’achat + les frais de notaire (3.420 euros).
Le financement est de 35.920 euros, sur 20 ans pour une mensualité de 162 euros.
Arnaud ne prend pas de gros risques. Même si ses 4 places sont vides, il pourra sans problème faire face à la mensualité.

Le bilan

Arnaud vient de signer. Il est à présent propriétaire d’un petit bien qui lui rapporte 4.200 euros par an.
Et qui ne lui coûte que 1.944 euros par an de crédit et 420 euros par an de taxe foncière.
Arnaud perçoit donc 350 euros par mois et paie 197 euros par mois tout compris.
Ce qui lui fait un bénéfice de 153 euros par mois. Un premier petit pas vers la liberté.

D’autant plus que tous les mois, Arnaud rembourse le bien. En plus des 153 euros cash qu’il touche, son patrimoine augmente. Un jour il pourra revendre son bien et encaisser directement une jolie somme pour un investissement de… De rien du tout…

Pensez-vous qu’Arnaud en a assez ?

Cette première expérience réussie lui a donné confiance. Il souhaite à présent renouveler l’opération, mais avec des montants plus importants.
Son but : un bien qui lui rapportera 1.000 euros de cash par mois.
Si cela fonctionne, et il n’y a aucune raison que ce ne soit pas le cas, Arnaud aura acquis son indépendance financière en un an !
Il ne sera pas « riche » au sens commun du terme, mais il ne sera plus dépendant de son patron.
Un beau départ dans la vie quand on sait qu’en France la moitié des personnes gagnent moins de 1.500 euros par mois.
Arnaud gagnera presque autant que la moitié des français, mais de manière automatique, à même pas 25 ans !

Arnaud est une personne comme vous et moi…

Mais il a rendu les choses possibles grâce à sa capacité à se former et à agir.
Comme Arnaud, il est temps d’agir !

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant

PS : je remercie Arnaud qui m’a fait confiance et m’a laissé détailler ici son premier investissement. Le premier d’une belle série !

110
Poster un Commentaire

avatar
55 Fils de commentaires
55 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
65 Auteurs du commentaire
LodeDéborah JahnSTYLAPPARTLeflochvalayer patrick Auteurs de commentaires récents
  Subscribe  
Me notifier des
STYLAPPART
Invité
STYLAPPART

Bonjour, l’article est intéressant mais pas nouveau ! Aujourd’hui il est quasiment impossible de se faire financer les “frais de notaires” par une banque, voir il faut même apporter 10% minimum du projet en apport, ce qui complique grandement la capacité à investir. Ex : investissement de 100.000€ = env 9.000€ de frais de notaire et d’hypothèque et un apport de 10.000€ soit il faut une économie personnelle de 19.000€ (s’il y a des travaux, ils peuvent faire l’objet de financement par la banque dans la mesure du raisonnable et sur devis) Ensuite vous avez “oublié” l’impact des revenus sur… Read more »

Déborah Jahn
Admin
Déborah Jahn

Bonjour, Merci beaucoup pour votre message. Les frais de notaire peuvent, en effet, être financés par le crédit bancaire (crédit à 110%). Toutefois, les banques sont effectivement de plus en plus frileuses à ce sujet et ne souhaitent pas forcément financer ces frais. Le banquier se dit que si vous n’êtes plus en mesure de payer, l’hypothèque peut par exemple lui permettre de reprendre votre bien pour le revendre, mais dans ce cas, la banque ne récupérera pas les frais de notaire. Vous pouvez donc lui proposer de placer le montant des frais de notaire sur un livret d’épargne ou… Read more »

Lode
Invité
Lode

Tout est dit mon expérience en témoigne et surtout arretez avec les locataires plus de respect ils détruisent tout et sont protégés investissez dans des locaux commerciaux !!!!!

Lode
Invité
Lode

Pour ma part expérience horrible pourtant rentabilité de 12pourcent heureusement que mon 2 eme immeuble était tranquille !!!! Résultat perte d argent plus que de gains

Lefloch
Invité
Lefloch

Merci c est intéressant et inspirant.
Geraldine

valayer patrick
Invité
valayer patrick

Bonjour,
C’est un petit mais bon debut pour un jeune homme de 24 ans. Mais pour une personne a la retraite, ce type d’investissement n’est pas possible en raison du prêt . Aussi, quel type d’investissement immobilier peut-on réaliser
pour compléter sa retraite? Merci pour la reponse.

Déborah Jahn
Admin
Déborah Jahn

Bonjour Patrick,

Merci beaucoup pour votre message.

C’est vrai qu’à partir de 60 ans, il est souvent plus compliqué d’emprunter.

Néanmoins, si vous êtes propriétaire, la banque peut facilement accepter de vous prêter sur 10 ou 15 ans en prenant une hypothèque sur votre résidence principale par exemple.

D’autant plus si vous pouvez mettre de l’apport car cela permettra de raccourcir la durée du prêt.

Si vous avez un peu d’épargne, vous pouvez également choisir d’investir dans des biens immobiliers alternatifs comme les parkings par exemple.

Bien à vous.

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Sylvie Fabre
Invité
Sylvie Fabre

Bonjour, au départ cet investissement a l’air intéressant mais vous ne faites pas mention des prélèvements sociaux ni impôts qui grèvent forcément la rentabilité…

Déborah Jahn
Admin
Déborah Jahn

Bonjour Sylvie, Merci beaucoup pour votre message. En investissant, Arnaud paie en effet des impôts, et des taxes, mais il gagne plus, car il perçoit des loyers. Nos calculs ne prennent pas en compte cette imposition, car selon le régime fiscal choisi l’impact fiscal est très différent. L’imposition est propre à chacun. Néanmoins, il existe de nombreuses techniques pour optimiser la fiscalité d’un investissement, comme par exemple la SCI à l’IS. Pour être sûr de pouvoir assumer ces charges et l’imposition, il convient de sélectionner un bien ultra-rentable. Sélectionnez donc plutôt des biens immobiliers avec des rentabilités brutes de l’ordre… Read more »

oyhanondo
Invité
oyhanondo

Bonjour je suis très heureuse pour Arnaud et c ‘est rentable mais il y a un risque a calcule et j ‘aimerais que vous me le dite vous même….
merci

Déborah Jahn
Admin
Déborah Jahn

Bonjour Maylis, Merci beaucoup pour votre message. L’investissement immobilier reste le moyen le plus sûr de se créer un patrimoine ultra-rentable. Bien sûr, et comme tout investissement, il est risqué. Mais bien moins que la Bourse par exemple ! Comme nous le disons toujours, il convient de prendre des risques mesurés et surtout de se former ! Nous avons créé le Club des Investisseurs Immobiliers pour aider nos membres à ne pas tomber dans les pièges tendus aux investisseurs immobiliers, et éviter de prendre un risque qu’ils ne sauraient maîtriser. Pour découvrir le Club, et vous former à l’investissement immobilier,… Read more »

Tania
Invité
Tania

Bonjour, je viens de découvrir votre site et dossier gratuit qui m’ont convaincus de passer à l’action … par contre j’ai 50 ans (et pas 24 ans !), est-ce trop tard pour moi ? (cf durée des crédits immobiliers pour rentabiliser l’achat) Merci d’avance 🙂

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Tania,

Rassurez-vous, il n’est pas forcément trop tard pour vous lancer.

Il n’y a pas vraiment d’âge pour commencer à investir.

Il est toutefois souvent plus compliqué d’emprunter à partir de 60 ans.

Vous avez donc encore de belles années devant vous pour vous créer un patrimoine immobilier.

L’important avant de vous lancer va être de vous former. Dans cette optique, le Club des Investisseurs Immobiliers, dont vous pourrez trouver la description en cliquant ici, pourrait vous être utile.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Guerie
Invité
Guerie

Bonjour, Juste pour l’info, j’habite à l’agglomération toulousaine et le loyer de mon garage est de 55€/mois. Le loyer d’ une place de parking est de 25€/mois. Le prix de vente d’ 1 garage et 3 places de parking dans ma région est de ~36 000€. Si je suis votre logique, j’emprunte sans apport, je dois payer des mensualités 3 fois < de mes revenus (c.à.d (55+3*25)/3=43€/mois) et pour la somme de 36000€, je dois emprunter pour une durée de 69 ans (36000/(43*12)=69)…. Je ne veux pas être désagréable ni méfiante mais les chiffres que vous proposez sont-elles vraiment réelles?… Read more »

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour, Merci beaucoup pour votre message. Nous ne sommes pas certains de bien comprendre vos calculs. Voici les deux formules pour estimer la rentabilité d’un bien immobilier : * Rentabilité brute = [loyers annuels / prix d’achat] x 100 * Rentabilité nette = ( [loyers annuels – charges non récupérables sur le locataire] / [prix d’achat + frais de notaires + travaux de remise en état éventuels] ) x 100 L’objectif est que vos mensualités de prêt soient remboursées par les loyers que vous percevrez, et que vous obteniez également un cash flow supplémentaire tous les mois. En règle générale,… Read more »

Millet
Invité
Millet

Bonjour , Vous oubliez une chose dans vos calculs de rentabilité , ce sont les montants des charges sociales qui s’appliquent sur les loyers nets , et au taux de 17,5 % .Ne pas oublier non plus que les montants des loyers nets devront être rajouté avec vos revenus annuels . Dans votre exemple , Arnaud devra s’acquitter d’un montant de charges sociales de 735 euros -4200 e a 17,5 % – , plus 420 euros de taxes foncières , plus 1944 e de prêt , le tout 3099e moins les 4200e brut de loyer encaissé ce qui lui fera… Read more »

Déborah Jahn
Admin
Déborah Jahn

Bonjour Edouard,

Merci beaucoup pour votre message.

En investissant, Arnaud paie en effet des impôts, et des taxes, mais il gagne plus, car il perçoit des loyers.

De plus, il existe de nombreuses techniques pour optimiser la fiscalité d’un investissement.

Pour être sûr de pouvoir assumer ces charges et impositions, il convient de sélectionner un bien ultra-rentable.

Sélectionnez donc plutôt des biens immobiliers avec des rentabilités brutes de l’ordre de 10 à 15% afin d’avoir des rentabilités nettes intéressantes, et un cash flow positif.

Bien à vous.

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Elise
Invité
Elise

Bonjour, Il est cependant important de spécifier ceci : Lorsque que vous louez un bien, quel qu’il soit en l’occurrence un appartement, une maison ou une place de parking vous devez impérativement assurer ce bien pour ce qu’il y a dessus. C’est à dire que si vous louez un emplacement de parking vous vous devez d’assurer cette emplacement pour cette voiture. En effet une voiture qui brûle sur la voie publique par exemple c’est l’assurance personnel du propriétaire qui prendra en charge les dommages, une voiture qui brûle sur votre emplacement c’est à vous et vous seul que reviens la… Read more »

Rolito
Invité
Rolito

Bonjour,
Avec quel montant débuter l’investissement?

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message !

Notre stratégie d’investissement repose sur l’emprunt bancaire.

Nous vous invitons donc à contacter votre banquier afin de savoir quelle pourrait être votre capacité d’endettement.

Vous connaitrez alors le budget que vous pouvez allouer à votre premier investissement.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Gabriel
Invité
Gabriel

L’expérience d’Arnaud est encourageante. Je me retrouve dans la même situation que lui au départ, j’envisage d’investir “petit” pour commencer, dans des places de parking/garage mais je m’interroge encore sur la rentabilité. Ne vaut-il pas mieux prendre un risque plus important et investir dans un petit bien immobilier, type studio par exemple??

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Gabriel, Merci beaucoup pour votre message ! Tout dépend des opportunités que vous dénicherez. Les parkings / garages / boxs sont souvent plutôt rentables, car peu coûteux à l’achat. Ces investissements sont également très sécuritaires, la vacance locative étant plutôt faible en règle générale. Tout dépend également de votre projet et de votre situation. Les parkings / garages / boxs sont parfaits si vous souhaitez vous faire la main avant d’investir dans des biens de type studios / appartements / immeubles de rapport. Mais le plus important, avant d’investir, est de vous former. C’est pourquoi nous avons créé le… Read more »

Rachel
Invité
Rachel

Excellente idée pour se familiariser avec l’investissement locatif !

Dans le cas d’un achat de garage et de places de parking (ou même d’un petit studio en province) qui s’élèverait, comme Arnaud, à une trentaine de milliers d’euros, pensez-vous qu’il soit judicieux d’acheter cash grâce à une petite épargne constituée depuis quelques années ou est-ce mieux d’emprunter sans apport ? Et pourquoi ?

Vous remerciant par avance,

Bonne journée à tous.

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Rachel, Merci beaucoup pour votre message ! En règle générale, nous recommandons à nos membres de ne pas payer leurs investissements immobiliers en cash. Vous pouvez garder vos économies sur vos livrets et vous en servir comme moyen pour convaincre la banque de vous accorder un prêt immobilier. Il vaut mieux toujours préférer l’effet de levier, plutôt que de dépenser son cash. L’effet de levier consiste à utiliser l’endettement pour augmenter votre capacité d’investissement et donc vos retours sur investissement. Prenez l’exemple d’un investissement qui rapporte 8% par an. Si vous empruntez par exemple 100 000 à 2 %… Read more »

Loic Hilly
Invité
Loic Hilly

Très intéressant le projet de Arnaud, je pense que d’ici peu je prendrais contact avec vous pour essayer, sa donne vraiment envie avec vos explixcations clair et précise

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Loic,

Merci beaucoup pour votre message !

N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse email support@objectif-libre-et-independant.fr

Nos experts répondront à vos questions rapidement et avec le plus de précisions possibles.

A bientôt !

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Christian GULLY
Invité
Christian GULLY

Excellent pour Arnaud, il a raison il faut agir, je vais en faire autant, depuis le temps que j’y pense, je vais passer à l’action, Les places de parking sont hyper recherchées à Strasbourg ( centre ville piéton). Je suis toutes ouies, pour vos conseils et actualités.

SIHARATH Siamphone
Invité
SIHARATH Siamphone

Arnaud à été très bien conseillé et guidé, je vous appellerais comme Arnaud.

Awunor Augustine
Invité
Awunor Augustine

C’est vraiment interessant, Avez vous un plan pour des collaborateurs habitants en Belgique par exemple?

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Madame Awunor,

Merci beaucoup pour votre message !

Nos conseils sont principalement dédiés à l’investissement en France.

Si vous souhaitez investir en Belgique, tous nos principes ne seront pas transposables, même si certains sont assez universels.

Vous constaterez notamment des différences au niveau fiscal et légal.

Vous pouvez toutefois envisager d’investir en France ou d’appliquer nos conseils pour un investissement en Belgique.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Van Wetter
Invité
Van Wetter

Très bon départ pour un jeune qui le conforte pour son avenir, je n’ai pas pu démarrer dans ma vie de cette façon mais avec le recul je suis certain d’ avoir suivi son chemin mais cela prouve que tout début dans la vie peu débuter sans rien avoir, comme cela a été mon cas il y a déjà 58 ans et mes enfants continue mon travail.
bien à vous.

Leila
Invité
Leila

Bonjour, En effet investir dans l’immobilier reste un bon conseil , mais objectivement vous savez tout comme moi que la prise de confiance sur un première investissement ne suffit pas, car les banques se réfère au taux d’endettement prenant en compte son salaire et ses charges de crédit et que 70 % de la valeur locative de ses emplacements. C’est un premier pas mais de là à dire qu’il sera libre financièrement je ne pense pas. La situation fiscale en France change chaque année les réformes sont diffèrentes. On peut maintenir des avantages de défiscalisation type Pinel Robien ou autre… Read more »

KOUADIO Yao
Invité
KOUADIO Yao

Merci pour ces informations qui constituent déjà , plus qu’une information, une véritable formation.
Merci

Thierry
Invité
Thierry

Bonjour Guillaume,
Merci d’échanger sur cet investissement réalisé par Arnaud .
Concernant les garages achetés, avez-vous inclus dans le calcul de la rentabilité, les charges de copropriété ?
Si oui de quel montant sont ces charges ?
Merci de votre réponse.

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Thierry,

Merci beaucoup pour votre message !

Les charges de copropriété ne sont pas intégrées au calcul.

En effet, la raison est qu’Arnaud ne paye pas de charges de copropriété, ces biens n’en faisant tous simplement pas partie.

Vous pouvez bien sûr intégrer les charges de copropriété dans le calcul de la rentabilité nette.

Le calcul de la rentabilité nette comprend tout ce que va vous coûter le bien par an.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Quettier
Invité
Quettier

Bonjour
Très belle histoire mais moi j’ai peur d’augmenter énormément mes impôts

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message.

En investissant, vous payerez certes plus d’impôts, mais vous gagnerez plus.

Il existe également plusieurs techniques pour réduire l’impact de la fiscalité d’un investissement immobilier.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces astuces, connues des investisseurs expérimentés, nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers en cliquant ici.

En rejoignant le Club, vous recevrez en cadeau un dossier spécial sur la fiscalité.

Il vous permettra de comparer les impacts des différentes fiscalités sur un projet immobilier.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Fabien
Invité
Fabien

Quid de la fiscalité ?

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Fabien,

Merci beaucoup pour votre message.

Arnaud a investi via une structure qui lui a permis de réduire l’impact de la fiscalité sur ses investissements.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette astuce, connue des investisseurs expérimentés, nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers en cliquant ici.

En effet, en rejoignant le Club, vous recevrez en cadeau un dossier spécial sur la fiscalité, vous permettant de comparer les impacts des différentes fiscalités sur un projet immobilier.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Join
Invité
Join

C’est très agréable de lire ce témoignage qui sort ce jeune homme de cette dépendance et qui surtout lui redonne confiance et assurance pour continuer . Je suis certaine que c’est un tremplin pour continuer à avancer et que surtout il a trouvé des ailes pour mieux s’envoler vers la liberté . Félicitations pour les conseils donnés mais aussi à Arnaud qui a su prendre ce risque.

Candi
Invité
Candi

Bravo Arnaud j’aimerai que mes enfants suivent ton exemple !

brigitte rosse
Invité
brigitte rosse

Très intéressant

Patrick
Invité
Patrick

Bonjour, Dans le cas d’Arnaud, un emprunt de 35920€ sur 20 ans avec une mensualité de 162€ fait ressortir un taux annuel de 0,80% et assurance comprise!!!! Vous m’en voyez plus que surpris. Quelle est la banque?? Par ailleurs, dans votre calcul vous déduisez des loyers perçus (350€/mois) son échéance de remboursement d’emprunt et le Foncier (197€/mois). Sauf que seuls sont déductibles les intérêts de l’emprunt mais pas le capital ce qui fait une énorme différence pour le revenu imposable et surtout les premières années.(plus proche de 280€ que de 153€). Le capital emprunté il le déduira de sa plus… Read more »

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Patrick, Merci pour votre message détaillé Concernant le crédit qu’il a obtenu, Arnaud a bien négocié avec son banquier et comme la somme empruntée est peu importante, c’est une très bonne négociation mais cela peut s’obtenir en multipliant les RDV dans plusieurs banques. Nous comprenons votre deuxième remarque. Toutefois, pour obtenir le cash-flow obtenu par Arnaud, c’est justement ce qu’il faut calculer. Chaque mois, Arnaud perçoit un loyer et il doit rembourser son crédit et mettre de côté pour la taxe foncière (paiement annuel). Ce qu’il lui reste, c’est donc la différence : 153 euros. Ce n’est pas lié… Read more »

Ramissa
Invité
Ramissa

Bonjour,

Bravo et félicitations à Arnaud. C’est vraiment remarquable pour un jeune de cet âge de penser sa vie au lieu de la subir. Mais à 61 ans, en invalidité et aux portes de la retraite (+ que misérable évidemment!), sans possibilité de faire un prêt, qu’elle perspective reste t-il? J’aurais bien voulu avoir ces informations à l’age D’Arnaud ou au moins 10-20 ans avant. Merci pour vos articles. Ils sont excellents

Cordialement

Ramissa

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Ramissa,

Merci pour votre confiance !

Votre situation nous touche beaucoup, nous sommes sûrs qu’avec votre motivation, vous réussirez à trouver une solution.

Vous pouvez mettre de côté tous les mois une somme, même si elle est petite, pour vous constituer une épargne.

Chaque effort, même minime, est important et pourra vous ouvrir des portes que vous n’auriez jamais pensé ouvrir.

Bonne chance et merci encore pour votre confiance !

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Albert
Invité
Albert

Bonjour et merci pour votre site Je vous lis depuis 2 ou 3 mois et ça me donne envie de m’y intéresser J aimerais entrer dans la danse pour devenir financièrement indépendant mais comme vous le disiez précédemment ne pas attendre l incident Hélas j ai été diagnostiqué, opéré et je suis en traitement pour un cancer Donc si je peux me permettre de vous poser quelques questions Est ce que vous pensez que ma banque me suivrait sachant que j’ai 38 ans je suis marié, artisan (mon entreprise est toujours en activité,) mais déclaré handicapé à la suite de… Read more »

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Albert, Merci pour votre message. Il est possible que votre situation freine certaines banques, d’autant plus si votre taux d’endettement est élevé. Certaines banques seront toutefois plus disposées à vous prêter, surtout si vous pouvez mettre un apport. D’autre part, et pour vous aider à obtenir des crédits si vous êtes atteint d’une maladie grave, l’Etat, les assureurs, les banques et des associations de patients ont signé une convention nommée AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Cette convention vous permet de bénéficier d’une assurance malgré tout et sans des prix insupportables même si, malheureusement, vous… Read more »

NNOUCK A BESSONG BERTRAND
Invité
NNOUCK A BESSONG BERTRAND

Je vous dis merci pour votre site. Vos conseils sont d’une importance capitale pour toute personne souhaitant posséder un bien ou une affaire car on le sait tous, “on ne devient pas riche en travaillant pour les autres “. Je pense que vos conseils à Arnaud lui ont donné beaucoup de courage et d’assurance pour le monde des affaires. Je deviens accro à vos publications en seulement 24h. J’attends avec impatience les prochaines publications.

Gerard
Invité
Gerard

Bonjour ,
Si j ai bien compris , Arnaud quitterait son patron s il atteint son but de +1000€ cash / Mois :
Quel serait alors son statut ? sa couverture sociale ? Et surtout combien lui couterait elle ?
Merci pour votre réponse
Cordialement

L'équipe
Admin
L'équipe

Bonjour Gérard,

Merci beaucoup pour votre message !

Arnaud est indépendant financièrement. Ce statut n’est toutefois pas considéré comme une activité professionnelle en tant que telle. Plusieurs montages patrimoniaux existent, notamment par le biais de la création d’entreprise afin d’obtenir un statut professionnel ouvrant des droits à la sécurité sociale. Bien sûr, ces statuts doivent correspondre à un vrai travail effectif de votre part dans cette ou ces sociétés.

Arnaud peut également choisir d’utiliser ses moyens financiers personnels afin de cotiser à la Couverture Maladie Universelle (CMU) de base et ainsi bénéficier d’un accès aux prestations médicales.

Bien à vous,

L’Equipe Objectif Libre et Indépendant

Amynatha
Invité
Amynatha

Bonsoir Guillaume,
Je me suis inscrite dans le club si peu et je dois le dire c’est très intéressant.
Je très contente mais je n’y connais rien dans le domaine,toutefois j’ai repérée un garage (bien situé)sur un site qui m’a l’air bien,le problème est que je suis bloqué par manque d’expérience .
Dois-je commencer par les garages ou l’investissement locatif étudiants ?
Merci

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Amynatha, Merci beaucoup pour votre confiance et bienvenue dans le Club des Investisseurs Immobiliers ! Les parkings/garages peuvent en effet être de très bons investissements pour acquérir une première expérience. En effet, les sommes investies sont moins conséquentes et ils sont faciles à gérer (moins d’impayés de loyers, droit plus souple pour le propriétaire). L’investissement locatif pour les étudiants vous prendra plus de temps car il est un peu plus complexe. Mais il peut s’avérer très rentable et vous permettre d’enchaîner rapidement sur un autre investissement ! Le choix va dépendre du temps et des fonds que vous souhaitez… Read more »

AL BLANC
Invité
AL BLANC

Bonjour,
Aujourd’hui j’ai déjà investit dans un garage et je vais en acquérir un deuxième d’ici peu.
Je me pose la question pour la revente, qu’elle est la fiscalité ?
Merci par avance de votre réponse sachant que je suis consciente que ca va évoluer avec Emmanuel Macron.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre confiance.

Pour la revente, cela dépend du régime fiscal que vous avez choisi.

Si vous avez acheté votre garage en nom propre, vous serez imposé selon le régime des plus-values des particuliers.

Vous devrez payer un impôt de 19% sur le montant de votre plus-value ainsi que des prélèvements sociaux.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Romain
Invité
Romain

Bonsoir Guillaume
Je suis très intéressé par votre adhésion
Mais tout d’abord une question importante
Je suis fichier BF encore 2 ans je suis bloqué ou je peux commencer à faire des affaires
Cordialement

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Romain,

Merci beaucoup pour votre message.

Tant que vous êtes fiché à la Banque de France, nous ne vous cachons pas que cela risque d’être difficile voire impossible d’emprunter auprès d’une banque.

Toutefois, vous pouvez mettre ces deux ans à profit pour vous former. Ainsi vous serez totalement prêt pour investir lorsque le moment sera venu et vous ne commettrez pas d’erreurs qui vous feraient perdre du temps.

Nous vous invitons pour cela à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Larose Tyffany
Invité
Larose Tyffany

Bonjour
L’expérience d’Arnaud est vraiment intéressante et motivante. Bravo à lui et a toute l’équipe. J’espère que nous aussi pourrons tomber sur ce genre d’occasion
Pour enfin être libre et indépendant!
Merci pour tous ce que vous faites!

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Tyffany,

Merci à vous pour votre confiance et votre commentaire !

A bientôt !

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Coralie
Invité
Coralie

Bonjour

Merci pour votre article mais est ce que Arnaud a déjà un loyer à payer ? Vous n’en parler pas dans votre article. Je suis déjà propriétaire et je cherche à investir et ces articles sont intéressant mais il faut connaître les dépenses extra.

Cordialement

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Coralie,

Merci pour votre confiance.

Il est vrai que les banques peuvent intégrer votre loyer comme charge dans le calcul de votre taux d’endettement.

Dans ce cas, il faut bien montrer au banquier les revenus locatifs vont générer votre investissement. La banque va, en effet, prendre en compte 70% (80% si vous souscrivez à une assurance loyers impayés) de ces revenus et les ajouter aux vôtres. C’est ce qu’Arnaud a fait.

Cela peut donc vous permettre de compenser le loyer de votre logement qui est déduit de vos revenus.

Merci encore pour votre confiance.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Remy
Invité
Remy

Bravo Arnaud !
Votre exemple donne envie d’essayer. Mais passé la cinquantaine comme moi, et toujours avec peu de ressources la motivation n’est pas au rendez-vous. .. On se demande dans combien de temps, l’aura t-on cette indépendance financière. ..

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Remy,

Merci beaucoup pour votre message !

A 50 ans, tout est encore possible pour vous et cela peut aller très vite.

Formez-vous et il ne vous restera plus qu’à vous lancer !

A bientôt et bonne chance.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Philippe Roussel
Invité
Philippe Roussel

L’exemple d’Arnaud est tout à fait intéressant pour les personnes qui, comme moi, ont souvent pensé à investir dans la pierre mais hésitent, faute de savoir comment s’y prendre. Je songe intégrer le club mais j’ai une question préalable: je réside aux USA et vais y rester encore plusieurs années avec de brefs aller-retour en France. Est-il réaliste d’espérer pouvoir me lancer dès maintenant?

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Philippe,

Merci pour votre message.

Oui, cela semble tout à fait envisageable.

Le seul problème pourrait venir du financement de vos investissements. Les banques françaises pourraient être réticentes à vous prêter si votre pays de résidence n’est pas la France et qu’elles ne peuvent pas prendre de garanties.

Toutefois, vous pouvez peut-être emprunter auprès d’une banque américaine. Ou comme vous comptez revenir à terme, les banques françaises peuvent accepter de vous financer.

Bonne chance et à bientôt !

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Stephane
Invité
Stephane

Bonjour,

L’investissement d’Arnaud est malin.
J’ai une question concernant l’investissement sur un appartement. A partir quel taux de rendement peut on dire qu’il est bon?

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Stephane,

Merci pour votre message.

Il est un peu difficile de vous donner un pourcentage de rentabilité comme cela.

Cela dépend d’un certain nombre de critères et de vos objectifs.

Toutefois, pour qu’un investissement s’autofinance, il faut généralement que le loyer perçu soit entre 30 et 40% supérieur à votre échéance de prêt.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Zeny
Invité
Zeny

Bravo à Arnaud. Je vous remercie pour ce que vous faites pour les personnes. Grâce à vous la vie d’Arnaud va changé maintenant. Alors vos conseils nous donne des idées pour faire comme Arnaud.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Zeny,

Merci beaucoup pour votre message !

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Joanne
Invité
Joanne

Bonjour,
Très beau témoignage qui donne envie de se lancer.
J’ai une interrogation. Pourquoi ne pas réduire la durée du prêt pour pouvoir le rembourser en 2 voire 5ans étant donné Le montant des loyers ?
Une fois débarrassé du prêt, Arnaud serait en effet plus libre et obtiendrait la totalité des loyers sur son compte.

Merci.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Joanne,

Merci beaucoup pour votre confiance.

Cela peut en effet paraître une bonne idée. Toutefois, il est préférable de prendre un crédit sur la durée la plus longue possible afin de bénéficier de l’effet de levier.

Pour avoir plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter cet article.

Votre objectif est que ce soit les loyers couvrent toutes vos charges liées à cet investissement.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Cyrielle
Invité
Cyrielle

Bonjour,
Je me pose la question quant au prix réel de l achat. En effet même avec des taux d intérêt bas vous ne semblez pas prendre en compte le coût du crédit dans le calcul du rendement.
De plus quels sont vos conseils sur les endroits où il préférable d investir? En effet l immobilier prend de la valeur mais il y a combien de vendeur qui se retrouve sur leur bien Immo sur les bras sans pouvoir le revendre ou en le revendant à perte ….

Merci d avance

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Cyrielle,

Merci pour votre message.

Pour le calcul du rendement, les intérêts du prêt bancaire sont déductibles de vos revenus locatifs.

Concernant les endroits, il en existe de nombreux en France, il serait difficile de vous en citer car cela change régulièrement et au sein d’une même ville, cela peut dépendre du quartier.
Nous vous conseillons de trouver une zone porteuse et de bien l’étudier.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Christelle
Invité
Christelle

Bonjour à tous. Je suis intéressée par le club et les astuces me semblent très bonnes. Je suis étudiante en dernière année de médecine a Bruxelles. Je me demande si les conseils du club sont valables et d’application aussi en Belgique ? Merci pour tout

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Christelle,

Merci beaucoup pour votre message et votre confiance.

Le Club des Investisseurs Immobiliers est uniquement dédié à l’investissement en France.

Si vous souhaitez investir en Belgique, nos conseils ne seront pas tous transposables.

Toutefois, vous pouvez envisager d’investir en France, il existe de nombreux résidents belges qui le font.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

COUSIERE
Invité
COUSIERE

Bonjour, vous mettez les gens en erreur car il faut aussi déduire la CSG.CRDS qui est de 15.50% des loyers bruts. Et le bénéfice de ces loyers doivent aussi être ajoutés a la déclaration de revenu puisque cela en est un. En général quand on a des revenus locatifs, il faut sortir environ 30% qui repartent en impôts directs. C’est a dire que sur un loyer de 1000 €, environ 300 partent a l’état.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci pour votre message.

Nous comprenons votre raisonnement, qui est correct dans de nombreux cas.

Toutefois, il existe des moyens pour payer beaucoup moins d’impôts sur vos biens.

Pour recevoir notre dossier sur la fiscalité, nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Marine
Invité
Marine

Bonjour Guillaume,
Vraiment très intéressant tes articles, merci pour ces conseils qui peuvent etre très précieux quand on a personne autour de soi pour répondre à nos questions.
Je me suis inscrite sur ton club des investisseurs immobiliers il y a presque deux semaines car je trouvais tes conseils très pertinents et voulais approfondir le sujet.
Merci
Marine

PESQUE André
Invité
PESQUE André

Bonjour, J’ai découvert récemment votre site. Je lis attentivement les différents cas. Vous parlez de taux de rentabilité (ex: 16 ou 13%, 8,40% etc…). J’ai bien compris qu’il fallait que le loyer encaissé dépasse de 1/3 à peu près la mensualité de prêt pour pouvoir continuer à investir. Mais pour ce qui est du taux de rentabilité, comment juger que ce taux est suffisamment intéressant ou pas ? De plus étant un retraité de 72 ans, investisseur en actions, je ne peux pas trop me projeter dans la durée, me semble-t-il, surtout concernant une demande de crédit pour financer un… Read more »

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour André, Merci beaucoup pour votre confiance. Oui, vous avez tout à fait compris la logique. Il est difficile de vous donner un ordre de grandeur pour le taux de rentabilité, cela dépend d’un certain nombre de paramètres. Toutefois, nous vous conseillons de calculer également le cash-flow généré par l’investissement. Il est essentiel que celui-ci soit nul ou positif. Concernant votre âge, il est vrai que les banques vont être moins disposées à accorder des prêts à partir de 60 ans. Toutefois, si vous possédez du cash, du patrimoine (boursier comme vous par exemple) et que vous êtes en bonne… Read more »

Julien
Invité
Julien

Bonjour Guillaume,

j’ai découvert vos articles depuis ce week-end, notamment avec les 7 erreurs à éviter pour l’investisseur ; surtout celle qui consiste à se faire financer les frais de notaire par l’acheteur…

Cet exemple est très bien, mais une question cependant :

sous quel statut Arnaud investit dans ce garage et dans les places de parking ? En effet, du statut va dépendre les impôts qu’il devra payer sur ces revenus fonciers maisce point n’est pas abordé.
Qu’en est-il exactement ?

Bien cordialement

Julien

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Julien,

Merci beaucoup pour votre message et votre confiance.

Arnaud a choisi le régime fiscal qui lui permet de minimiser l’impact de la fiscalité.

Pour en savoir plus et déterminer LE régime fiscal qui vous fera économiser des milliers d’euros, vous pouvez découvrir le Grand Simulateur Fiscal en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

faramia
Invité
faramia

Bonjour et merci pour vos articles et vos réponses

Je suis propriétaire d’une place de parking en sous-sol et je paie la taxe d’habitation que vous ne comptez pas dans votre exemple

est-ce variable selon les communes ou je dois m’adresser aux impots pour réclamer ?

Merci pour votre réponse

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci pour votre message.

En effet, les places de parking peuvent être soumises à la taxe d’habitation quand elles sont des dépendances d’habitation.

C’est une mesure qui est prévue dans le Code Général des Impôts, vous ne pouvez donc pas vraiment contester auprès de la commune ou des impôts.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Pierre
Invité
Pierre

Votre article ne mentionne pas l’impôt sur le revenu foncier, en cette période déclarative…

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour Pierre,

En effet, nous ne le mentionnons pas car Arnaud ne paie pas d’impôts fonciers. Il a choisi un autre régime fiscal bien plus intéressant pour lui et qui lui fait économiser beaucoup d’argent.

Nous vous invitons à découvrir le Club des Investisseurs Immobiliers pour en savoir plus en cliquant ici.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

parkavelo
Invité
parkavelo

Bonjour,
J’ai été surpris par les montants de location que vous proposez pour le calcul de rentabilité des 4 garages et places de parking.
En effet, les montants moyens annoncés sur internet sont bien moins importants, une simple visite sur un site très connu de vente ou location entre particuliers et professionnels et ciblant la région Rhône-Alpes le montre bien.
En conséquence, je pense qu’il vous faudrait revoir le calcul de l’amortissement des biens concernés par cet exemple.
Bonne continuation.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci pour votre message.

La région Rhône-Alpes est une région assez grande. Il y a donc des endroits où les places de parking ou garages se louent plus cher qu’ailleurs.

Concernant les montants sur les sites d’annonces, cela dépend également de la localisation du bien et du type de place proposé.

Dans le cas d’Arnaud par exemple, il y a dans le lot de grandes places de parking qui sont très recherchées car elles sont rares.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

BERTO
Invité
BERTO

cette information me paraît très intéressante mais je doute que pour des personnes à la retraite on puisse encore se lancer dans de tels projets même s’ils paraissent tentants.

L'équipe
Editor
L'équipe

Bonjour,

Merci pour votre message.

La seule limite pour vous lancer viendrait des banques.

Il est vrai qu’à partir de 60 ans, les banques sont malheureusement moins disposées a vous prêter.

Néanmoins, cela dépend de votre situation personnelle.

Si vous pouvez mettre de l’apport, que vous possédez déjà du patrimoine ou que votre profil est intéressant, vous pourrez sûrement emprunter.

Merci encore pour votre confiance.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Pol
Invité
Pol

Article intéressant et clair !
Bonne initiative ce club que je découvre seulement, cela me donne envie d’en lire d’avantage !
Je ne suis pas investisseur mais curieux de voir par quoi je pourrai commencer
Bonne continuation